AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | .
 

 Quand l'ennui te tient, tu as du mal à te défaire de lui ! [PV Chihiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Quand l'ennui te tient, tu as du mal à te défaire de lui ! [PV Chihiro]   Dim 11 Mai - 17:21

avatar
Invité
Invité




Ennui, quand tu nous tient...


Chihiro et Alice


Mais que faisait-elle là, dans ce lieu le moins probable où l'on pouvait trouver Alice ? Cela faisait à présent deux semaines qu'elle était arrivée dans Académie, et elle se sentait vraiment seule. Solution trouvée au problème, aller noyer son ennui dans une boite de nuit quelconque. Mais ce n'était pas la meilleure solution. Entre le bruit assommant qui régnait ici, et les bourrés qui défilaient les un après les autres, ne se gênant pas pour bousculer la petite violette, qui ne retint pas un grognement mécontent. En plus, Alice avait mal à la tête, une affreuse migraine qui commençait à l'agacer sérieusement tant elle devenait puissante dans sa pauvre petite tête violette. La demoiselle sortit un livre d'on-ne-sait-où et se mit à le lire. Alice... Non, vraiment, ce n'est pas l'endroit pour lire ma petite Alice.

Un homme vint l'accoster. Alice ne lui aurait pas donné plus de trente ans. Elle le fixa d'un regard vide, puisqu'il n'était probablement d'aucune importance pour la demoiselle. Mais il persista et s'installa à ses cotés pur finalement entamer la discussion. Mais ce n'était qu'un long, très long monologue et quand il s’aperçut qu'Alice l'ignorait royalement et qu'elle était replongée dans sa lecture, qui semblais d'ailleurs être passionnante, il s'en alla furieux en grommelant que les gamines intello n'avaient rien à faire ici. Alice lui lança un regard amusé, mais garda son expression impassible.

Elle décida alors de rentrer chez elle, parce que la violette se doutait bien que ce n'était pas un endroit pour elle. La musique lui plombait les oreilles et le bruit était à son apogée. Les lumières fusaient, les gens se bousculaient et Alice, elle en avait marre et préférait s'ennuyer seule chez elle que de rester une minute de plus ici. Alors qu'elle se frayait un chemin vers la sortie, elle percuta quelqu'un, ce qui la fit grommeler de mauvaise humeur. Elle releva la tête vers une masse de cheveux blonds. Le visage de celle -parce que c'était une fille-  qu'Alice venait de bousculer lui disait vaguement quelque chose.

-Pardonnez moi... Je vous ai fait mal ?




(c) Amaliiah sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand l'ennui te tient, tu as du mal à te défaire de lui ! [PV Chihiro]   Mer 14 Mai - 14:17

avatar
Invité
Invité



Quand l'ennui te tient,

tu as du mal

à te défaire de lui !


Aujourd’hui, ou plutôt ce soir, la petite Chihiro Nishimura a décidé de sortir en boîte de nuit, non pas pour se saouler et oublier ton ses problèmes ou pour draguer, mais juste pour passer du bon temps et peut être se faire des amis. Comme toute jeune fille la petite blonde aime particulièrement se maquille- Non non non, je m’arrête ici, elle n’est pas du tout comme ça ! Au contraire, c’est un peu un garçon manqué. Alors vous pensez bien que le maquillage, elle trouve ça ennuyant.  Les seules préparations qu’elle fait avant de sortir sont très simples et classiques. C'est-à-dire prendre sa douche, mettre des habits propres et se coiffer ! Pourquoi faire compliquer après tout ?

Bref ! Il était donc l’heure pour notre jeune fille d’aller en boîte nuit. Tout comme Cendrillon, elle avait décidé de rentrer pour minuit maximum et puisqu’elle voulait en profiter au maximum, autant y aller tôt ! Elle déambulait donc dans pas mal de petits coins de rue pour finalement se retrouver là où elle voulait aller, la boîte de nuit. Il y avait déjà pas mal de monde, des personnes saoule, des personnes qui dansent …  Et par chance l’odeur de la salle était encore acceptable pour son plus grand plaisir. Malgré tout ce monde, ce que Chihiro remarqua en premier lieux fut une personne qui s’était installée dans un coin en train… de lire ? Il faut dire que c’est assez improbable ici ! Alors elle ne comprenait pas vraiment le pourquoi du comment. Les minutes passèrent et Chihiro dansait comme jamais, elle rejeta un coup d’œil vers la jeune fille qui lisait peu de temps auparavant. Cette fois, elle se faisait accoster par un homme assez jeune qui… s’est vite fait remballer. Cela amusait Chihiro d’une certaine manière.

Maintenant la jeune fille avait soif, elle alla voir le barman pour lui demander une boisson non alcoolisée qu’elle avala d’un coup. Puis elle retourna danser sur toutes les musiques imaginables en bougeant son corps au rythme de la musique jusqu’à ce qu’on la bouscule soudainement. Mais qui cela pouvait bien être ?
"Pardonnez-moi... Je vous ai fait mal ? "

Cette voix était en quelque sorte familière à la jeune fille, ou du moins, elle l’avait déjà entendu quelque part. Peut-être dans la rue, peut-être à la Forever Académie ? Elle se tourna alors vers la voix et aperçu que la personne qui l’avait bousculée était en fait Alice. Elle ne lui parlait pas vraiment mais elle pouvait tout de même voir qui elle était.
"Oww… Alice ? Tu ne m’a pas fais mal, t’inquiète pas ! Tu fais quoi ici ? "
Chihiro était heureuse de voir quelqu’un qu’elle connaissait ici. Et qui sait ? Elles pourraient sûrement s’amuser toute la soirée !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand l'ennui te tient, tu as du mal à te défaire de lui ! [PV Chihiro]   Sam 24 Mai - 9:34

avatar
Invité
Invité




L'idiotie d'une violette intello et associable


Alice et Chihiro


Ça avait été toujours l'ennui qui poussait Alice à faire des choses idiotes. Par exemple, une fois, alors qu'elle n'avait que quatorze ans, elle avait regardé un film d'horreur pour s'occuper, mais en avait gardé le souvenir cuisant de ne pas avoir pu dormir tranquillement la nuit pendant au moins deux mois. A la fin de cette période, la demoiselle s'était retrouvée affublée d'horribles cernes violacées et d'un regard morne qui avait fait peur à une fillette de neuf ans. Ce fut la dernière fois qu'Alice regarda un tel film. Ou bien une autre fois, elle était partie pêcher près d'une rivière avec Hugo et était tombée à l'eau la tête la première. Une petite grenouille s'était malicieusement glissée dans son chemiser et au bout de quelques minutes de calme, avait imposé sa présence à la violette en gesticulant. Alice avait frôlé l'infarctus ce jour là, et Hugo avait beaucoup rit. Alice lui en voulait d'ailleurs encore pour s'être moqué, même gentiment, de son malheur. Mademoiselle a la rancune tenace.

Enfin, cette fois, elle s'était aventuré dans le lieu le plus improbable où l'on pouvait retrouver une personne comme elle. Une boite de nuit, le meilleur endroit pour lire, c’est évident. Alice se sentait à présent idiote d'avoir pensé pouvoir s'occuper dans un tel endroit. Entre le bruit assommant et la lumière aveuglante, sans parler cette ignoble odeur d'alcool, de cigarette et de transpiration. Non, vraiment, ce n'était pas un endroit pour elle. La violette s'en était allé, ou du moins avait vainement essayé, pour finalement malencontreusement percuter une blondinette dont le visage disait vaguement quelques chose à Alice. Elle avait cependant l'air de la connaître, elle. Et c'est quand elle lui répondit qu'Alice fut sûre et certaine qu'elle connaissait cette fille.

"Oww… Alice ? Tu ne m’a pas fais mal, t’inquiète pas ! Tu fais quoi ici ? "

Alice écarquilla les yeux. Cette fille, bien sur qu'elle la connaissait vaguement, puisqu'elle se nommait Chihiro. Elles n'avaient jamais encore discuté toutes les deux, mais Alice se souvenait tout de même de son nom, c'était le strict minimum. Il fallait lui répondre, mais quoi ? La demoiselle réfléchit plusieurs secondes avant de trouver une phrase cohérente  à sortir à sa camarade.

-Tant mieux alors... Ce que je fais ici ? Heu... Et bien... En fait, je m'ennuyais et...

Et c'est repartit pour un tour. Alice, décidément, tu n'est même pas capable de sortir une phrase normale à quelqu'un que tu ne connais pas. Tu es vraiment irrécupérable ma vielle. La violette se sentait bête, et honteuse. Puis, décidée, elle reprit un air sérieux et finit sa phrase.

-Et j'ai pensé que venir ici pourrait m'occuper.

Malheureusement, ce n'était vraiment pas l'endroit pour s'occuper quand une gamine intello qui n'aime que lire et dessiner s'ennuie. Elle soupira, exaspérée. Pas que Chihiro l'ennuyait, loin de là, mais vraiment le bruit, Alice détestait ça.

-Et toi ?




(c) Amaliiah sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand l'ennui te tient, tu as du mal à te défaire de lui ! [PV Chihiro]   Sam 21 Juin - 14:46

avatar
Invité
Invité



Quand l'ennui te tient,

tu as du mal

à te défaire de lui !


Alice la regardait, tout en écarquillant les yeux, sûrement très surprise de la voir ici. Après tout, elle ne la connaissait pas vraiment non plus et puis dans cet endroit, haha, c’est assez inattendu. Enfin, ce n’est pas comme si elle n’était pas contente de la voir non plus se dit Chihiro. Alice prit quelques secondes avant de répondre. Comme si elle réfléchissait à ce qu’elle allait dire.

-Tant mieux alors... Ce que je fais ici ? Heu... Et bien... En fait, je m'ennuyais et...

Et… Elle réfléchissait encore… Au  final notre petite blonde ne se sentait pas très à l’aise en voyant qu’elle « torturait » l’esprit d’Alice. Peut être qu’elle était venue sans but précis, tout comme elle ? Si c’est le cas, Chihiro peut comprendre le mal qu’elle a pour répondre, car elle aussi est souvent dans cette situation. Tenez, hier par exemple, elle a croisé une connaissance dans un magasin de chapeau, ce qui est totalement inhabituel venant de Chihiro ! Son ami lui avait demandé ce qu’elle faisait ici mais elle n’a pas su expliquer le pourquoi du comment. Mais revenons au présent car Alice semble prendre un air sérieux pour répondre

-Et j'ai pensé que venir ici pourrait m'occuper.

Malgré ce qu’Alice venait de dire, Chihiro trouvait ça assez étrange. Venir ici, dans une boîte de nuit, dans le but de s’occuper… Mais en lisant ? Elle ne comprenait pas vraiment, mais se dit assez vite que tout le monde à une manière de s’amuser ou de s’occuper différente ? La jeune fille fut vite coupée de ses pensées lorsqu’elle entendit le bâillement d’Alice. Ca la vexait un peu, car bâillement rime avec fatigue ou ennui. Est-ce que cela voudrait dire qu’elle l’ennuie ? Assez triste pensée. Après tout, Chihiro n’a pas vraiment d’amis, on peut dire qu’elle est solitaire et en conséquence, elle ne sait pas vraiment comment converser avec les autres ni comment les amuser.

-Et toi ? demanda alors Alice

Bonne question ! Mais maintenant que les deux jeunes filles s’étaient rencontrées, pourquoi ne pas s’amuser ensemble ? C’était la question qui trottait dans la tête de notre Chihiro. Car comme on dit, plus on est de fous, plus on rit ! Et être seule finit par être lassant parfois. Alors pourquoi pas.

-Eh bien moi… Je suis venu ici pour me…

Pour me faire des amis ? En y réfléchissant elle n’allait quand même pas dire ça ! C’est assez gênant et… qui se voit dire ça sérieusement ? Chihiro avait peur de se faire passer pour une personne qui saute sur tout le monde pour leur demander « Tu veux être mon ami ? ». Ah ça non. De plus, elle n’est pas comme ça alors mieux vaut éviter de lui dire qu’elle comptait chercher des amis.

-Pour m’amuser ! Haha…

Chihiro devait vite trouver une manière de rattraper ce rire nerveux, qui, à première vue semblait assez louche lorsqu’on est censé dire la vérité. Bon, réfléchissons. A la base, elle est venue ici pour s’amuser, mais maintenant qu’elle est avec Alice, cela semble assez logique de s’amuser avec elle ; et donc sachant qu’elles sont dans une boîte de nuit… L’occupation la plus adéquate semble être la danse bien sûr ! Chihiro s’imagine danser comme une folle avec Alice, tout en rigolant et en parlant… le bonheur !
Cependant, Est ce qu’Alice aime danser ? Si non, tout tombe à l’eau ! Mais…ce n’est pas ce qui découragera la petite blonde, au contraire, lorsqu’elle a quelque chose en tête elle n’abandonne pas. Alors Alice, si tu n’aimes pas danser… prépare-toi ! Et maintenant qu’elle s’est décidée à te faire danser, tu ne vas pas avoir le choix.

-Que dirais-tu de danser avec moi ? Ça peut être drôle à deux !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand l'ennui te tient, tu as du mal à te défaire de lui ! [PV Chihiro]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Quand l'ennui te tient, tu as du mal à te défaire de lui ! [PV Chihiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» commande chez RC BOLIDE
» Tourner sur soi-même (sustained spinning)
» enlever le grillage
» Ipod touch perdu
» Voila ce que ca donne quand on est malade et qu'on a rien d'autre à faire ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lover Curses :: La ville :: La boite de nuit-